Baisse de température pour Warface

Évoluant depuis plus d'un an dans la catégorie free-to-play, le jeu de tirs Warfare se prépare à explorer les terres sibériennes pour revigorer d'un froid piquant son intérêt.
Baisse de température pour Warface

Lancé en octobre 2013, Warface se distinguait parmi les jeux de tirs par le cloud et son support sur navigateur web. La plateforme Gface du développeur Crytek lui permettait de changer de stratégie, basculant du modèle AAA avec ses Crysis vers le modèle économique free-to-play avec Warface. Bien plus classique dans son contenu, Warface propose des missions coopératives ou des affrontements entre joueurs sur fond de multiples conflits à travers le monde.

Warface passe ainsi d'un extrême à l'autre, de la chaleur du Nevada à la glaciale Sibérie lors de la prochaine mise à jour. La mission « Opération Cold Peak » embarquera les joueurs à l'assaut de forteresses perdues dans les montagnes de l'Atlaï, pour un climat modifiant la carte. Les classes engagées (rifleman, sniper, medic et engineer) devront jouer de coopération pour venir à bout de ces nouveaux défis. Les développeurs de Crytek continuent de peaufiner leur copie, améliorant au passage l'IA, de nouveaux boss ou de nouvelles options défensives.

Les intéressés peuvent se lancer gratuitement dans les missions de Warface à partir de son site officiel, à cette adresse. Après avoir connu bien des difficultés cette année, Crytek veut montrer que l'histoire poursuit son cours pour Warface.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Warface ?

6 aiment, 7 pas.
Note moyenne : (13 évaluations | 2 critiques)
5,0 / 10 - Moyen

11 joliens y jouent, 16 y ont joué.